LE SANG DES SCHNEIDER

Publié le par Généalogie magazine

LE SANG DES SCHNEIDER, Michel SEMENTÉRY, Préface de Jean-Louis BEAUCARNOT

Baltasar Schneider, sans doute fils d’Hubert et parfois dénommé Couturier, est le plus ancien ancêtre prouvé de cette famille. En 1664, il était laboureur, maire de son village de Honskirch en Lorraine et le plus imposé de sa paroisse. Eugène Schneider (1805 – 1875) reprend en 1836, avec son frère Adolphe, l’ancienne Fonderie royale du Creusot et en fera une entreprise moderne qui profitera pleinement de l’essor des chemins de fer, des constructions mécaniques et navales, puis de la fabrication d’armes, sous la direction de ses descendants. Le groupe Schneider, aujourd’hui éclaté en un grand nombre de sociétés, emploie plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le monde entier. La famille s’est naturellement alliée aux plus importantes familles de France et, si le nom est peu représenté aujourd’hui, la descendance est brillante et nombreuse. De nombreuses notices biographiques et historiques complètent cette généalogie. Michel Sementéry, né en 1942, fut le fondateur et longtemps président d’une importante association de généalogie, avant d’être le président de la Fédération Française de Généalogie, dont il est maintenant président d’honneur. Il s’agit ici de son dixième ouvrage généalogique publié aux Editions CHRISTIAN.

Format 16x24, 320 pages, Prix : 30 €

(parution prévue en novembre 2016)

 Souscrire le livre

Publié dans Livres

Commenter cet article