Vendredi 1 août 2014 5 01 /08 /Août /2014 12:43

Manuel Valls
Les racines d’un premier ministre

Luc Antonini

Les Valls en France
1 161 personnes portent le nom Valls aujourd'hui en France selon les estimations de L'Internaute. Le nom Valls figure au 6 878ème rang des noms les plus portés en France.
Origine du nom Valls
Celui qui habite dans une vallée ou un vallon. Telle est l'interprétation la plus évidente. A noter, dans toute les variantes du nom, la présence du S final, qui semble correspondre à une sorte de génitif, voire d'ablatif, que le français exprime par la préposition DE (Valls = de la vallée, cf le nom Duval). Précisons enfin que Valls est plus fréquent en Catalogne du Sud et en Vallespir, tandis que Baills s'impose en Roussillon. (geneanet)
Biographie
La Saga des Valls ancêtres de notre premier ministre commence avec un Manuel Valls, né à Castellsera vers 1800. Il est d’abord qualifié de tailleur, mais vers la fin de sa vie il est négociant à Barcelone, où il a émigré. Il est l’époux de Josefa Bosch, native de Verdu, diocèse d’Urgel province de Lerida. Ses trois enfants sont banquiers. L’aîné Ramon Valls crée avec son frère Simon une banque à San Feliu de Guixols et plus tard à Gérone. Le plus jeune Magi est à l’origine de la banque de Barcelone. Les enfants de Manuel et de Josefa

1) Ramon Valls, banquier, né à Castellsera en 1818 il meurt à San Feliu de Guixols le 13 février 1865. Il épouse à San Feliu de Guixols le 21 novembre 1842 Gertrudis Vicens Gelabert, soeur d’Ana épouse de son frère Magi. Ils ont de nombreux enfants.
2) Simon Valls qui épouse en 1ères noces à San Feliu de Guixols le 7 septembre 1853 Agustina Estrada et en 2èmes noces à San Feliu de Guixols le 3 février 1868 à Maria Pastora Bolcello.
3) Magi (Magin) qui suit.

Magi Valls qui épouse à San Feliu de Guixols Anna Vicens Gelabert, née à San Feliu de Guixols le 7 décembre 1821, fille de Joseph Vicens Llambi et de Rosa Gelabert Serra De cette union naquit :
1) Jose Maria Valls qui suit.
2) Agusti Valls, banquier, associé de son frère Jose Maria, né à Barcelone le 21 juin 1860, décédé à Barcelone le 22 janvier 1920. Il épouse à Barcelone le 10 mai 1884 Monserrat Cascante Ribas, née à Barcelone le 20 décembre 1863, décédée à Barcelone le 8 avril 1950. Dont:
a) Josefina Valls (1890-1971), mariée à Antoni Marti
b) Montserrat, marié à Cayetano Reventas
c) Concepcia Valls
d) Francisco Valls
e) Augusti Valls
f) Lluis Valls
g) Josep Valls
h) Magi Valls
i) Roser Valls

Jose Maria Valls est né à Barcelone le 5 février 1854, il y est décédé le 26 juin 1907. Il fit d’abord ses études de droit mais ne tarda pas à se consacrer aux affaires de banque. Banquier, il occupa la présidence de la Lliga de Catalunya. Il devint vice-président de la Chambre de Commerce de Barcelone. Jose Maria Valls est connu pour ses opinions procatalanes. Il est élu au conseil municipal de Barcelone avec le parti catalan. Il est également connu comme auteur catalan. Il a publié des ouvrages sous le pseudonyme de Josep Maria del Bosch-Gelabert.
Ce pseudo correspondait au second patronyme de ses parents. Il va publier quatre ouvrages: en 1882 «Mas memorias (cartas a un amich)», «l’exemple» en 1885, «Guieleta» en 1887 et « lo Sagador» en 1893. Un article paru dans la revue catalane en 1907, résume son oeuvre. La banque disparaîtra dans la tourmente de 1929, elle sera mise en liquidation très exactement en décembre 1930.
Il épouse à San Feliu de Guixols le 15 mai 1879 Manuela Marti y Quintona, fille de Manuel et de Rafaela Quintana, elle voit le jour à San Feliu de Guixols le 5 novembre 1850, est meurt à Barcelone le 9 janvier 1897. De son union José-Maria eut :
1) Josep Maria Valls
2) Manuel Valls décédé le 12 janvier 1936 il épouse Dolors Gorina y Lacot d’où Manuel Valls Gorina. Il étudie le droit à l’Université de Barcelone et la musique au conservatoire del Liceo ; compositeur catalan auteur de l’hymne du «Barça». né à Barcelone le 21 juillet 1920, décédé à Barcelone en septembre 1984
3) Merce Valls née à Barcelone le 13 mars 1884
4) Magi Valls, né à Barcelone le 31 mars 1885 qui suit.
5) Pere Nolasch Valls peintre, époux de Rosa Canelas y Marti.
6) Monserrat Valls décédée à Barcelone le 11 juin 1889 âgée de 3 ans.
7) Ramon Valls
8) Montserrat Valls qui épousera Arseni Comamala dentiste à Barcelone. Magi Valls est né à Barcelone le 31 mars 1885, où il meurt le 24 juin 1970. Magi fait des études universitaires où il obtient une licence de lettres et de philosophie.
Il joue un rôle important dans le mouvement culture. Il est journaliste de 1920 à 1930. C’est un fervent chrétien. On doit à sa plume les premiers commentaires sur la montée du national socialisme en Allemagne et sa crainte sur la paix en Europe. C’est un grand défenseur de la langue catalane. Il épouse Carme Subir Tomas, de cette union sont issus de nombreux enfants :
1) Carmelina Valls, alliée à Felip Capdevilla, dont Eula, Roser mariée à Joan Batet, Carles, Carmelina, Felip, Montserrat.
2) Magi Valls, époux de Montserrat Porcel dont Maga, Joan, Montserrat, Helèna Santiago.
3) Oriol Valls, marié à Nuria Tomas, dont Francesco et Oriol.
4) Jordi Valls, époux de Carme Jové
5) Antonio, Valls, époux de Gloria Haussman
6) Xavier Valls qui suit

 

Patronymes édudiées : Valls, Estrada, Bolcello, Gelabert, Marti y Quintona, Quintana, Comamala, Capdevilla, Porcel, Tomas, Jové, Haussman

Généalogie Magazine N° 337-338

Par Généalogie Magazine - Publié dans : Généalogies célèbres - Communauté : Généalogie magazine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 31 juillet 2014 4 31 /07 /Juil /2014 11:54
Bientôt disponible en kiosque
Généalogie Magazine N° 339

Téléchargez le magazine
(format numérique PDF)
Prix : 5,00 €

Format papier
Prix : 5,90 €

 

 

Au sommaire

 

Actualités
Associations
Entraide et abonnement
par Francis Christian


Les associations
Entretien
avec Jean François Pellan
président de la fédération française de Généalogie
Géné@2014
Le Forum national de généalogie
10 bonnes raisons d’adhérer à une association

Saga
Les reynaud
par Luc Antonini


Logiciel
Photos de famille 4
par Gilles Prévost

Courrier des lecteurs
Internet
services + de heredis Online
par Gilles Prévost

Personnalités
Laëtitia Casta
par Luc Antonini

Métiers
Le Boucher
par Patrick Vigneron

Héraldique
Marie de Médicis
par Arnaud Bunel
en librairie
Les Professionnels


Généalogie Magazine est disponible partout en France.

Nous disposons exactement de 5119 points de vente !

Par Généalogie Magazine - Publié dans : Revue - Communauté : Généalogie magazine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 juillet 2014 4 10 /07 /Juil /2014 11:33

Pour la dixième année à Campénéac (56), les 19 & 20 juillet 2014 : les Rendez-vous de la Généalogie (en partenariat avec La Librairie de la Voûte et Généalogie Magazine) seront présent à la Salle polyvalente de 14 h à 19 h le samedi et de 10 h à 18 h 30 le dimanche.

 

Un hall d'exposition accueillant une vingtaine exposants (associations & professionnels du monde de la généalogie), des bases de données (plus de 50 millions d’actes sur la Bretagne) des séances de dédicace, plusieurs expositions Cartes postales anciennes, les vieux métiers de plusieurs centaines de photos anciennes et cartes postales, ainsi qu’une exposition d’arbres généalogiques (dont certains de plus de 10 mètres de long) des familles Mahieux, Foulon, Morin, Pelard, Nourry, Morice, Lameul, Menage, Sentier, Leray, Perrichot, Babouel, Picard, Lenée, Thomas, Roudin, Juno, Garin, Nouvel, Perret, Brunel, Chefdor, Launay, Chotard, Rouaud, Duchesne, Roze, Lucas, Jourdan, etc…et le dimanche une fête des moissons, marché de terroirs.

 

Chaque année est édité le « Dictionnaire généalogique des habitants de Campénéac » réalisé grâce au logiciel Filiatus, ce fichier généalogique contient plus de 49 800 personnes. En 2013 le dictionnaire des habitants de Gourhel à été réalisé. En 2014 un nouveau dictionnaire verra le jour, celui des habitants de Saint Malo de Beignon  avec plus de 240 pages.

 

Le dimanche au long de l'après-midi on pourra admirer une très belle exposition de matériels anciens ainsi qu'une reconstitution de battages à l'ancienne autour de la magnifique Merlin retapée et entretenue par des passionnés. Une basse-cour a été recréée avec de nombreux animaux. Egalement visible, un certains nombres de vieux métiers comme le sabotier, les brodeuses, le fabricant de jouets et bien d'autres encore. Les différentes techniques de travail du bois ont été présentées par Philippe Loyer, forestier. Notons aussi la très belle prestation d'Al Ambra avec son spectacle équestre très apprécié du public.

 

Vous pourrez également participer à des ateliers tables rondes sur les bases de la généalogie, les archives militaires et les recherches en Espagne animées par Jean Pierre Cazaux, etc.. Séances gratuites

 

Notre partenaire imprimez-vos-arbres.com vous proposera sur place, l'impression de vos arbres généalogiques en grand format. Apportez vos fichiers sur clé USB ou Cd-rom.

 

Entrée libre et gratuite

 

Liste des participants aux Rendez-vous de la Généalogie :

 

Bontemps Franck (Généalogiste Professionnel)

Cazaux Jean-Pierre (Généalogiste Professionnel)

Cercle Généalogique d'Ille et Vilaine

Histoire et généalogie du Grand Fougeray

Cousinades Boisgueheunec

Histoire & généalogie de Campénéac

Editions Généalogiques de la Voûte

Editions Christian

Editions Jas

Généalogie Magazine

imprimez-vos-arbres.com

Librairie de la Voûte

Rdv-généalogie

Marguerite Cabon-Douvisi (Auteur)

Sajef

Webgenealogie.com

 

Nous contacter par courrier à :

Les Rendez-vous de la généalogie

10 place de la Mairie

56 800 Campénéac

E-Mail : rdvgene@voila.fr

Site : http://www.rdv-genealogie.com

 

info pratique

La Salle polyvalente Campénéac

19 & 20 juillet 2014

Horaire

Samedi 14 h à 19 h

Dimanche 10 h à 18 h 30

Par Généalogie Magazine - Publié dans : Manifestations - Communauté : Généalogie magazine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 21 juin 2014 6 21 /06 /Juin /2014 08:25
          Disponible en kiosque
Généalogie Magazine N° 337-338

Téléchargez le magazine
(format numérique PDF)
Prix : 5,00 €

Format papier
Prix : 8,40 €

   

 

Au sommaire

 

Actualités

Associations

Offre spéciale

par Francis Christian

Dossier

Les meilleurs sites de généalogie

par Gilles Prévost

Logiciel

Nouveau logiciel

par Gilles Prévost

Edition

Louis Philippe Ier

par Daniel Manach

Catalogue du généalogiste 2014
(3e partie)

Saga

Fabergé

Synonyme de bijoux et d’art

par Luc Antonini

Personnalités

Manuel Valls

Les racines d’un premier ministre

par Luc Antonini

Petits métiers

Les Charpentiers

par Patrick Vigneron

Histoire

Il y a 100 ans, Charlie Chaplin

créa Charlot

par Gilles Henry

Le magazine des régions et les questions des lecteurs

En librairie

Les Professionnels


Généalogie Magazine est disponible partout en France.

Nous disposons exactement de 5119 points de vente !

Par Généalogie Magazine - Publié dans : Revue - Communauté : Généalogie magazine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 25 mai 2014 7 25 /05 /Mai /2014 22:09

Julie Gayet
Comédienne aux racines bien françaises

Luc Antonini

L’ actrice Julie Gayet descend de cinq générations de médecins du côté paternel et du célèbre fabricant des poêles Faure du côté maternel. De la Bretagne, aux Hautes Alpes, de la Corse, d’Algérie, Champagne-Ardenne, bien sur la région parisienne, mais aussi l’île de Malte. Voilà où vivaient les ancêtres de Julie Gayet.


l’Histoire des Gayet commence avec François Gayet, époux de Julienne Gicquel. Ils vivaient à Pleucadeuc, leurs fils François y est né le 15 février 1639. Ce dernier épouse, en 1685, Yvonne Hervieu native aussi de Pleucadeuc où elle voit le jour le 17 juillet 1648, fille de Vincent Hervieu et de Perrine Hervieu. Veuve le 8 février 1689, Yvonne quitte Pleucadeuc pour Malestroit où ses enfants sont établis. Elle y meurt le 25 août 1706.

Les enfants de François et d’Yvonne sont : François ancêtre de Julie qui suit ; Marie Gayet (1690-1740) qui prend pour époux en 1705 René Loarzel ; Jeanne Gayet, née en 1691, et Pierre Gayet qui épouse Guyonne Bellego. François Gayet, marchand, né à Pleucadeuc le 2 août 1683, meurt le 20 novembre 1738 à Malestroit où il avait épousé le 25 juillet 1712 Jeanne Hervieux, fille de Mathurin Hervieu (x) et de Guillemette Fablet. De cette union naquirent de nombreux enfants. Guillemette, Jean qui suit, Marie, Françoise, Jeanne, Louise, Pierre (1720-1720) et la dernière Perrine qui devient épouse de Louis Velet en 1738, ap. Jean Gayet, née à Malestroit le 17 février 1716, meurt à Malestroit le 17 juillet 1777, il épouse dans sa ville natale le 5 février 1734 Julienne Belay, fille d’André Belay et de Gilette Legendre. Leur fils, Julien Gayet, est négociant, teinturier, il est aussi officier de la milice, né à Malestroit le 25 juillet 1737 où il s’éteint le 4 octobre 1810, marié le 2 août 1757 à Marie-Claire Haucmart, fille René Haucmart et de Marie Filleul , dont de très nombreux enfants : Prudent François Marie Gayet, né à Malestroit le 15 janvier 1770, mort le 18 juin 1838. Marié à Malestroit le 13 janvier 1790 à Reine Goyat, née à Malestroit le 18 juin 1773, morte à Malestroit le 3 janvier 1881, fille de Jean-Marie Goyat et d’Anne Houeix dont : Prudent, Amédé Joseph, Reine Cécile, Emmanuel, marié en 1843 à Mélanie Steff, a.p.

Prudent Gayet, né à Malestroit le 20 juillet 1794, il meurt dans son village natal le 20 mai 1838, il s’allie à Prudent Gayet, né à Malestroit le 20 juillet 1794, il meurt dans son village natal le 20 mai 1838, il s’allie à Malestroit le 3 février 1822 à Bonne Teissier dont : Ange Marie Rémy (1828-1912) et Prudent Joseph qui suit.
Prudent Joseph Marie Gayet né à Malestroit rue Porte le 21 décembre 1823, s’éteint le 18 mai 1873 à Lorient. Il exerce le metier de médecin ce qui va devenir une vocation pour la famille Gayet. Il épouse à Ploërmel le 19 août 1845 Marie-Ange Chesnot, qui lui donne quatre enfants : Marie-Ange (1847-1928), qui devient madame Jean-Charles Chevillotte, Caroline (1849-1925), célibataire, Eugénie (1851-1863) et un fils Prudent qui suit.
Prudent Gayet né à Ploërmel le 5 février 1853, mort à Landerneau le 27 mars 1925, médecin de la marine, étudiant en 1871, aide médecin en 1875, médecin 2e classe en 1878, puis de 1er classe en 1882, chevalier de la Légion d’honneur par décret du ministère de la Marine en 1885. Allié le 21 septembre 1886 à Landerneau à Louise Radiguet, l’union fut féconde, 7 enfants : Charles (1887-1962), Maurice (1889-1981), Yvonne (1891-1909), René qui suit, Henri (1893-1985) Pierre (1895-1895) et Marcel (1897-1945). René Édouard Eugène Marie Gayet devient professeur de médecine, né à Landerneau, il épouse à Paris 8e Thérèse Hallion, née à Paris le 12 mai 1899, fille Louis Hallion, docteur en médecine, membre de l’académie de Médecine et de Marthe Porlier, les Hallion vivent au 54 rue du Faubourg Saint Honoré. René et Thérèse ont six enfants ; Alain qui suit, Brigitte, Denis, Patrice, Odile et Sabine.
Alain René Prudent Gayet, voit le jour au 54, rue du Faubourg Saint Honoré. Il est lycéen germanophone. Il suit avec préoccupation la montée du nazisme en Allemagne et Autriche, et lit Mein Kampf. Il est toujours lycéen quand il rejoint l’Angleterre en juin 1940 et s’engage dans la France libre. Il n’a que 17 ans et est un des plus jeunes membres des Forces françaises libres.
Il sert d’abord dans le Train et participe à l’expédition de Dakar avant d’être formé comme officier et d’être affecté au 1er régiment de marche de spahis marocains en septembre 1941. Avec ce régiment il participera notamment à la seconde bataille d’El Alamein puis à la campagne de France de la 2e division blindée où il commande le 2e peloton du 2e escadron de spahis, puis l’escadron en entier à partir de Royan. Il n’a pourtant que 22 ans.
Aussitôt après guerre, il reprend ses études interrompues et devient externe puis interne des hôpitaux, et chirurgien. Il exerce comme chirurgien libéral et chirurgien du centre hospitalier de Charleville-Mézières de 1960 à 1968, puis, en 1968 et 1969 comme chirurgien libéral à Bastia. Il est ensuite établi à Dunkerque jusqu’en 1977, puis aux Sables-d’Olonne et à nouveau à Charleville-Mézières. Il a été fait compagnon de la Libération le 17 novembre 1945. Il est prévu que le dernier des membres de cet ordre soit enterré au mémorial de la France combattante du mont Valérien, où un caveau est réservé. Alain Gayet est Commandeur de la Légion d’honneur, Compagnon de la Libération, Croix de guerre 39-45 avec 5 citations. Il épouse à Saint-Cloud le 17 août 1946 Janine Marthe Gusman, dont il divorce en 1975 ...

 

Patronymes édudiées : Gayet - Teissier - Rémy - Chesnot - Radiguet - Hallion - Gusman

Généalogie Magazine N° 335-336

Par Généalogie Magazine - Publié dans : Généalogies célèbres - Communauté : Généalogie magazine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Sommaire du dernier numéro

 

Généalogie Magazine N° 335-336   

                                                            Couv Ge-Mag 335-336

 

Dossier Sources et archives en ligne, Noms de famille Huguenots et autres outre-Rhin, Saga Les Riboud Des exemples de réussite, Personnalités Julie Gayet Comédienne aux racines bien françaises...     

 

                                       8,40 €
commander

Recherche

Catégories

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés