Cousinade entre Amélie Oudéa-Castéra ministre des Sports, et les journalistes Alain et Patrice Duhamel

Publié le par Généalogie magazine

Née en 1978, Amélie Oudéa-Castéra a fait une brève mais intense carrière de joueuse de tennis, remportant trois titres de championne de France dans les catégories jeunes, atteignant les demi-finales de l'US Open, de Roland Garros et de Wimbledon. Un début de carrière brillant au cours duquel elle se classe 251e en simple en 1995, mais qu'elle abandonne l'année suivante pour se consacrer à ses études. Fraîchement diplômée de l'IEP Paris et de l'ESSEC, elle intègre la promotion Léopold Sédar Senghor de l'ENA et monte au filet de la Cour des comptes, d'abord comme auditrice puis comme conseillère référendaire.

En 2008, Amélie Oudéa-Castéra rejoint AXA, où elle officie durant dix années, notamment comme directrice marketing et digital.

De 2018 à 2021, elle s'illustre en tant que directrice exécutive e-commerce, data et transformation digitale et membre du comité exécutif du groupe Carrefour, avant de retourner à sa passion d'enfance : le tennis. Près de trente ans après avoir posé sa raquette, Amélie Oudéa-Castéra, épaulée par Gilles Moretton, assure l'édition 2021 de l'un des tournois les plus prestigieux du Grand Chelem. Jeu, Set et Match !

Le 20 mai 2022, elle est nommée ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques dans le gouvernement Élisabeth Borne.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article